• Onguent Du Pacifique

Le regard des autres

C'est une évidence, l'eczéma a d'importantes conséquences psychologiques. Déjà, du fait que la qualité de vie est dégradée par les démangeaisons et les nuits perturbées. Mais également à cause du regard des autres sur cette affection, qui est visible, surtout quand elle touche le visage ou les mains.

Difficile de ne pas voir les moues des personnes que l'on croise quand elles voient notre peau parcheminée, nos plaques rouges ou nos squames. On voit tout de suite qu'elles se demandent si c'est contagieux. On se sent obligé de préciser que non, même si la question n'est pas formulée.

Un entretien d'embauche, une rencontre amoureuse sont difficiles à gérer si une crise de démangeaison survient au milieu de la conversation. Dur de rester concentrer et peur de passer pour un animal si on se gratte.

Serrer une main, faire la bise, des caresses etc... le contact physique avec les autres est problématique.

L'image de soi, qui est un reflet de ce regard que les autres portent sur nous se dégrade encore plus. C'est source de stress et le stress est souvent déclencheur de crise... et le cercle vicieux est enclenché.

Certains arrivent à prendre les devants: "bonjour, je m'appelle xxx et j'ai de l'eczéma. Rassurez-vous ce n'est pas contagieux". Mais il faut assumer. La bonne nouvelle c'est que la société évolue. De manière générale, les gens sont mieux éduqués, plus ouverts et tolérants qu'avant. Avec une explication, ils peuvent comprendre et compatir. Pour pouvoir assumer, il faut avoir fait la paix avec soi-même et apprendre à vivre avec son eczéma, en réduire les symptômes le plus possible et continuer à en chercher la source pour enfin guérir.


Le regard des autres peut altérer la confiance en soi

0

Panier